Des cèpes à pleins paniers

 

Avec les pluies de l’été tant attendues, les amateurs de champignons se sont régalés.  

 

            Pensez  donc, des champignons partout (ou presque) des cèpes à ne plus savoir qu’en faire !

 

       Déjà les médias ont calmé un peu les ardeurs des moins hardis, en se faisant l’écho des intoxications plus ou moins graves des consommateurs inconscients, qui ramassent et mangent n’importe quoi.

 

       Des cèpes partout ! Oui, mais qu’en est-il réellement ?  Et qu’est ce qu’un cèpe ?

 

     J’entends déjà certains ramasseurs se dire que je vais enfoncer des portes ouvertes et qu’ils connaissent tout cela par cœur.

     Combien de responsables de sociétés mycologiques ont-ils été obligés de les enfoncer ces portes soi-disant ouvertes auprès de ramasseurs complètement fermés aux recommandations et combien de fois devront-ils encore le faire pour qu’il n’y ait plus de confusions le plus souvent bénignes,  mais 

malheureusement quelques fois graves voire mortelles. 

 

     Laissons ces spécialistes ou  soi-disant spécialistes à leurs certitudes et essayons d’y voir plus clair !

      Tous les cèpes sont des bolets, l’inverse n’est pas vrai.

     Le cèpe est une appellation commerciale de certains bolets, champignons qui possèdent sous le chapeau des tubes accolés les uns aux autres et dont on ne voit que les orifices. Les néophytes appellent cela la mousse ou le foin. Ce sont les tubes et les orifices les pores! 

 

     Pour mériter l’appellation de cèpe, il faut répondre à des critères bien définis.

  Il existe une bonne centaine de bolets, parmi lesquels huit cèpes : quatre sont courants et commercialisés, les quatre autres sont trop rares pour l’être.

     Les caractères qui définissent les cèpes sont :

         -     Un gros pied dans la jeunesse,

         -     Des pores (trous des tubes) blancs, puis jaunes et enfin vert olivâtre,

         -     Une chair qui ne change pas de couleur (on dit alors qu’elle est immuable)

         -     Un réseau (sorte de maillage) plus ou moins prononcé  sur le pied.

               

           Répondent à ces impératifs :

 

      -    Le cèpe d’été  (Boletus aestivalis) qui pousse dans notre région à partir de début juin. Il possède un réseau recouvrant tout le pied ou presque,son chapeau beige est sec et vergeté sur  le bord. 

 

      -   Le cèpe bronzé (Boletus aereus) plutôt méridional mais qui maintenant (réchauffement de la planète ?) se plaît à envahir nos forêts. Tant mieux, c’est le meilleur des cèpes. Il possède un chapeau presque noir avec des plages plus ou moins ocracées. Son réseau est plus court et se cantonne  au tiers supérieur du pied.  Dans notre région, il pousse à partir de juillet.

 

        -  Le cèpe de Bordeaux (Boletus edulis) le plus connu, pousse généralement dans notre région début septembre. Exceptionnellement, cette année, nous avons trouvé quelques exemplaires fin juillet, chose très rare digne d’être signalée !

Son réseau blanc qui couvre tout le pied lorsqu’il est jeune et encore en bouchon, se limite à l’âge  adulte, au tiers supérieur du pied.  Son chapeau viscidule est beige clair avec souvent un liseré blanc sur son pourtour .

 

        -  Le quatrième et dernier est  le cèpe des pins (Boletus pinophilus) ou bolet acajou qui contrairement à son nom ne limite pas son habitat aux pins, mais fréquente aussi tous les bois de conifères et même quelquefois les bois de feuillus purs. D'une forte densité, son chapeau est acajou foncé et couvert d'une pruine blanche.

 

     Parmi tous les bolets restants, il existe encore quelques bons comestibles, mais aussi quelques toxiques qui feront peut-être l’objet d’un prochain article.



Les réactions

Avatar sens henry

je suis assez d accord...hier j ai decouvert une lignee d oronges!!!!!

Le 12-07-2014 à 08:26:23

Avatar sylvie pitaval

Bonjour
 je vais descendre à Egletons semaine prochaine.
merci de me dire si il ya quelques cèpes
Cordialement

Le 01-09-2016 à 14:11:02

Avatar Philippe duvalet

Je ne pense pas, hier j'y suis allé et rien trouvé

Le 06-10-2016 à 17:57:37

Avatar alain leiterer

es qu il y a des cepes du cote de saint pons en se moment le  17 10 2016  merci  pour une reponse !!!!!!!!!!!!

Le 17-10-2016 à 13:34:02

Avatar Dzvid b

si c est vers St Pons de tommieres, je me suis promené vers lamalou les bains pas un seul a l horizon les bois sônt trop sec 

Le 21-10-2016 à 21:28:05

Réagir


CAPTCHA