Myxomycètes Nivales à Aussois en Savoie du 19 au 22 avril 2012.

Nous avons eu le privilège de participer, avec Anne-Marie Bourotte, spécialiste des Myxomycètes de notre association de Migennes, aux 24èmes Journées de Recherche des Myxomycètes Nivales à Aussois en Savoie du 19 au 22 avril 2012.

 

 

Marianne Meyer, experte internationalement reconnue, organisait la rencontre dans ce cadre montagnard sublime.

 

Pour rappel, les Myxomycètes sont de petits organismes qui, dans la première partie de leur vie, se déplacent comme des animaux, à la manière des amibes, pour trouver leurs nutriments. Pour se reproduire ils se figent dans une attitude végétale et produisent des spores comme les champignons. Mais ce ne sont ni des animaux ni des plantes; ils sont actuellement classés dans le règne des Protistes et sont traditionnellement étudiés par les mycologues.

 

Les espèces nivales vivent sous la couche neigeuse à l'état de plasmode pendant plusieurs mois. A la fonte des neiges, lorsqu'elles se trouvent découvertes, elles se fixent dans leur attitude de reproduction. C'est à ce moment qu'il est possible de les découvrir et de les identifier. Trois mois sous la neige sont nécessaires à leur développement. Si après une phase printanière de réchauffement une couche de neige fraiche recouvre les sporocarpes il devient difficile, voire impossible, de les retrouver. C'est ce qui s'est produit cette année. Toutefois, même si le nombre d'exemplaires récoltés a été limité, un inventaire substantiel d'espèces a pu être établi.

 

Chaque jour des sorties étaient organisées pour récolter les précieux échantillons aux abords des plaques de neiges anciennes. L’étude et le référencement étant réalisés  en salle ultérieurement.

 

Aspect des plaques de neige propices  à la récolte des Myxomycètes nivales :

 

 

 

Attitude typique des passionnés en pleine action :

 

 

 

Quelques exemples de Myxomycètes nivales :

 

Lepidoderma chailletii

 

 

Lamproderma ovoideum

 

 

Diderma globosum

 



Réagir


CAPTCHA